Goto top page
      PROGRAMMES
   ›› Video

   ›› METEO
Ha Noi  Ha Noi
Da Nang  Da Nang
Nha Trang  Nha Trang
Saigon  Ho Chi Minh
   ›› SUPPORT ONLINE
Sites touristiques
SITES  DE  HOA LU
 
LES  TEMPLES  DES  DINH  ET  DES  LE
Ce sont les seuls vestiges importants de l’ancienne capitale du Vietnam indépendant de 968 à 1010, Hoa Lu. Ils sont situés à quelque 90 km au sud de Hanoi.
Le paysage superbe est celui de monolithes de karst, tels des pains de sucre plongés dans des rizières, ce qui fût bien pratique pour se fortifier. Il suffit de réunir entre eux quelques monolithes par une muraille pour protéger l’ancienne Hoa Lu.
Le premier temple, le plus éloigné, est dédié à Dinh Bo Linh, le seigneur viet, qui en 967 unifia le pays, se proclama roi sous le nom de Dinh Tien Hoang et fit de Hoa Lu la première capitale du Dai Co Viet. Au XIe siècle, lors de sa construction, le temple était orienté vers le Nord ; ce n’est qu’en 1696, qu’il fût reconstruit regardant vers l’Est.
Après avoir passé deux arches triomphales, on se trouve devant le « lit du Dragon » où avaient lieu les sacrifices lors des grandes fêtes.
A l’intérieur du temple, la statue de ce premier roi viet ne date que du XVIIe siècle. Elle est en bronze doré. De chaque côté se trouvent les statues de ses trois fils, ce qui nous oblige à évoquer le sort qui s’acharna sur cette famille :
En 979, Dinh Bo Linh fût empoisonné en même temps que ses deux fils ainés par un mandarin. Jadis, à l’anniversaire du meurtre, on plaçait devant le temple, la statue de l’assassin et on la flagellait publiquement. Cette coutume fût supprimée par Gia Long qui fit brûler la statue du meurtrier.
Dinh Bo Linh laissait une veuve et un enfant de 6 ans pour prince héritier. On n’a toujours pas fini de jaser dans les chaumières sur les vraies raisons qui poussèrent la veuve à céder le trône au général en chef et de l’épouser par la suite. Les mauvaises langues ne se privèrent pas d’accuser la veuve de complot. Cependant, la veuve de Dinh, bien que devenue la cinquième concubine du général, comptait bien faire monter soit son dernier enfant, soit ses nouveaux sur le trône. Les autres reines ne l’entendirent pas ainsi et assassinèrent tous les enfants de cette malheureuse femme.
Le général Le Hoan monta sur le trône. C’est lui qui allait fonder la première dynastie des Le, et c’est encore lui qui saura repousser victorieusement les Song, puis s’emparer du pays Cham en 982.
C’est donc à Le Hoan qu’est consacré le deuxième temple.
Comme le précédent il respire la paix, mais il a comme particularité d’avoir un petit sanctuaire dédié à Confucius et un joli portique décoré de statues polychromes. Vous serez peut-être surpris par le mauvais état de ce temple par rapport au précédent, bien que plus récent. Cela s’explique simplement par le fait que le temple des Dinh est consacré au fondateur de la patrie ; il a donc été restauré plusieurs fois. Le second, beaucoup moins, mais conserve en même temps une plus grande authenticité.
A l’intérieur, trônent les statues de Le Hoan,son fils et de la reine Duong Van Nga.
 
LA CATHEDRALE DE PHAT DIEM
La cathédrale de Phat Diem est située à 30 km au Sud-Est de Ninh Binh. « Erigée sur la terre des persécutions et saccagée par la guerre, la cathédrale de Phat Diem est le symbole de l’Eglise du Vietnam » ( Nguyen Huy Lai ). Cette cathédrale est le siège épiscopal du premier Evêque du Vietnam. Elle fût construite en 1891 par un prêtre vietnamien, le Père Tran Van Luc, appelé aussi le Père Six. Ce religieux avait eu comme mérite d’aplanir les conflits entre les chrétiens et le gouvernement de Tu Duc, qui avait conduit tant de chrétiens au martyr. Tu Duc lui même devait lui rendre hommage.
Avant d’édifier sa cathédrale qui fût son chef-d’œuvre, le Père Six se fit la main en édifiant de petites chapelles à partir de 1871.
Son église cathédrale est remarquable par ses grandes dimensions et son style sino-viet très original, car elle rappelle à la fois une pagode et un palais impérial. Elle mesure 80 m de long sur 24 m de large et 16 m de haut. La tour du milieu, qui supporte la Croix, atteint 22 m de haut. Elle comprend une nef avec double bas-cotés et s’ouvre sur un portail à 5 porches. Lui même est précédé d’un portique dont il est séparé par un parvis dallé. La cathédrale est fermée sur les côtés par des panneaux mobiles qui étaient enlevés lorsque l’assistance était trop nombreuse, mais il y a longtemps qu’on les a enlevés pour la dernière fois.
La charpente, apparente, comme dans tous les édifices vietnamiens, est recouverte d’une «dentelle de sculptures dont les motifs ornementaux sont empruntés à l’art traditionnel», ce qui explique que nous trouvions la plupart des motifs habituels aux dinh et pagodes bouddhiques. Le chœur est très riche, mais décoré des habituels rouge et or auxquels on est habitué dans les pagodes.
Le sol marécageux, qui ne pouvait permettre une construction si lourde, dut être préparé par l’enfoncement de rondins de bambous jusqu’à une trentaine de mètres de profondeur, et «sur lesquels furent déversés des tonnes de cailloux damés par une armée de buffles qui passèrent et repassèrent».
 

 

 Voyage au Vietnam avec MA TONKINOISE VOYAGES, agence de voyage francophone spécialiste du Vietnam

MA TONKINOISE VOYAGES
Licence N
° (Groupe MTV): 0842/TCDL-GP

144A, ngach 173 /68 Hoang Hoa Tham - Hanoi - Vietnam         Tel: +84 4 3722 7990         Fax: +84 4 3722 7991

info@matonkinoisevoyages.com                 matonkinoisevoyages@yahoo.fr

Voyage Vietnam, séjour Vietnam, vol Vietnam, voyage aventure culturel, voyage à la carte Vietnam, circuit Vietnam, excursion Vietnam, guide Vietnam, paysage Vietnam, voyager au Vietnam, météo Vietnam, photos Vietnam, Vietnam infos pratiques, billet d’avion Vietnam, vacances Vietnam, hôtel Vietnam, assurance voyage Vietnam, bonnes adresses Vietnam, adresses utiles Vietnam, vidéo Vietnam, carte voyage Vietnam, actualités Vietnam